STICKY

La maman sensible, multitâche et perfectionniste ne peut pas vivre dans ce monde !

Mais si, je te dis que je vais y arriver !

Non non NON, ce n’est pas en essayant d’en faire toujours plus que vous allez retrouver de l’énergie.

Bien sûr que non.

Et ce n’est pas en essayant d’être la maman parfaite que vous allez réussir à moins crier.

Je vous vois serrer les dents et répéter « Je vais réussir à tout gérer. » « Si si, je n’ai pas une minute pour moi mais ça va le faire … »

…ben, ça peut le faire pendant un petit moment … ou pas.

Vous foncez encore, vous foncez tous les jours. Mais vous foncez droit dans le mur !

 

Et oui. Nous sommes nombreuses à vouloir tout mener de front avec un niveau d’exigence ++++ :

  • des enfants en bonne santé, heureux, épanouis, propres, qui s’entendent à merveille, polis, obéissants, éduqués…mais attention ! Eduquer de manière positive, s’il-vous-plait.
  • un couple épanoui aussi, des amis, un boulot,
  • et puis il faut bien manger et faire la lessive, les courses.
  • gérer les relations avec l’école, les associations….
  • ah oui, il faut aussi faire du sport pour être en forme et ne pas se laisser aller.
  • et puis, il faut que j’arrête de manger des plats préparés.
  • Oh oui, il faut aussi que je sauve la planète en achetant bio et en faisant tout moi-même.

Et tout ça je le fais en gardant le sourire, en ayant un corps de rêve et en faisant plaisir à tout le monde bien sûr !

STOP !

Elle vous paraît exagérée cette liste ?

A PEINE !

Juste pour voir, faîtes votre propre liste avec vos « il faut » , et vos « je dois ».

Alors qu’est-ce que ça donne pour vous sur une semaine type ?

C’est trop hein ? Beaucoup trop. Regardez la dose de stress que vous vous mettez.

Je sais que vous faites tout ça pour tendre vers un mieux être. Je sais que vous faîtes tout ça avec les meilleures intentions du monde. Mais est-ce possible ? Est-ce raisonnable ? Si vous continuez comme ça, ça donnera quoi dans 1 an, dans 2 ans… ?

A force d’avoir la tête dans le guidon, vous passez à côté de l’essentiel.

Et plus vous vous activez de cette manière plus vous vous épuisez. Et comme le stress est contagieux, les tensions se propagent. Et les disputes se multiplient dans la famille!

Vous voyez bien que ça ne marche pas.

Les enfants se bagarrent violemment pour le dernier bout de brioche.

Savoir qui aura la place du milieu dans la voiture devient un combat quotidien.

Vous essayez d’organiser le plus de choses possibles mais c’est le bazar du matin au soir.

Et du coup, vous êtes tendu dès qu’ils rentrent de l’école : fais-ci, fais pas ça, ramasse ton truc, tape pas ton frère, arrêtez de crier…

Par hasard, ne pensez-vous pas qu’un peu de temps pour vous serait le bienvenu ?

Est ce que vous sentez le besoin de souffler ?

Juste pour faire baisser votre niveau de stress avant d’être en surchauffe.

Vous savez que vous avez besoin d’une pause.

Et vous savez que quand l’ambiance est tendue entre vous et vos enfants, ils n’ont pas très envie de vous faire confiance.

Parce que, finalement, en tant que parent, vous êtes là pour ça : remonter votre niveau d’énergie et votre capacité à vous relier de cœur à cœur.

Leur donner envie de vous faire confiance, de vous respecter, de vous écouter. Puis de coopérer.
N’est-ce pas ?

Super. Vous allez y arriver. Vous pouvez y arriver.

Et un des secrets, c’est que vos enfants seront bien plus zen si vous relâchez la pression et si vous ralentissez !

Aujourd’hui j’aimerais vous montrer tout ce qui pourrait être possible si vous étiez plus sympa avec vous-même.

Et aussi, si vous simplifiez. Car tout est déjà sous notre nez.

Simplifier, revenir à l’essentiel. A quoi ça sert d’essayer de tout rendre parfait, si on n’en profite pas ?

Alors tranquillou, on a au moins 18 ans (voir plus, si on a 1 Tanguy ou 2 dans la famille) pour accompagner nos enfants.

Prenez votre temps, vous n’avez pas besoin de vous attaquer à tous les chantiers en même temps donc il faut savoir parfois remettre à plus tard nos apprentissages même s’ils nous semblent important.

Justement, qu’est-ce qui est le plus important ?

Imaginez-vous deux minutes avec moins d’exigences envers vous-même et vos enfants. Imaginez-vous avec des relations apaisées dans votre famille :

  • Vous êtes plus zen
  • Il y a moins de cris
  • Vous savez gérer les conflits
  • Vous avez plus d’énergie
  • Vous avez une meilleure estime de vous-même
  • Vos enfants se sentent en sécurité et vous font confiance
  • Si vos enfants vous font confiance, ils ont envie de coopérer
  • L’ambiance dans la famille est plus joyeuse et respectueuse
  • Fini les sacrifices, vos besoins et vos limites sont respectés

Ah que ça fait du bien !

Et vous n’êtes pas seule pour y arriver !

Pour vous y aider, j’ai créée le programme en ligne « Tribu heureuse : 7 semaines pour retrouver le plaisir de vivre ensemble ». Rejoignez-nous, c’est ici  http://tinyurl.com/y3a2ymfc

Ecrire un commentaire